SOLUTIONS COMMERCIALES

Vous cherchez un régime, un type de fonds d'épargne qui vous fera un rempart contre les imprévus? Un achat important vous fait envie? Vous pensez à votre retraite et/ou souhaiteriez voir diminuer le montant des impôts sur vos rendements que vous déboursez? Bienvenue sur cette page! 

  • UN PROBLÈME DE CROISSANCE DES ACTIFS ?

  • COMMENT CONSERVER VOS EMPLOYÉS CLÉS ?

  • COMMENT PLANIFIER LA TRANSITION OU LA VENTE DE L’ENTREPRISE ?

  • COMMENT PROTÉGER TOUT CE QUE VOUS AVEZ ACQUIS ?

  • PENSEZ EN DEHORS DE LA BOITE AVEC DES ASSURANCES ET DES PLACEMENTS !

UN PROBLÈME DE CROISSANCE DES ACTIFS ?

placement, fonds, mutuel, distinct, cpg, taux garanti, payer moins d'impôts, CELI, REER, courtier, représentant en épargne collective

Au gré des conjonctures économiques, les entrepreneurs s’adaptent, composent avec les circonstances et s’organisent afin de tirer profit des segments de l’économie qui se révèlent des occasions d’affaires.

 

L’épargne qui résulte de ce processus est trop souvent accumulée dans le compte de l’entreprise. Afin d’assurer la pérennité de votre modèle d’affaires, il vous faudra des outils supplémentaires pour conserver la qualité de la main-d’oeuvre qui a grandi avec vous.

 

Un fonds de retraite pour votre personnel pourrait s’accompagner d’un plan de croissance de votre épargne afin de profiter pleinement des capitaux qui dorment dans le compte de l’entreprise.

 

Les objectifs n’étant pas les mêmes pour tout le monde, une planification judicieuse de vos besoins d’affaires permettra de dénicher les solutions et les meilleures possibilités qui s’offrent à vous.

COMMENT CONSERVER VOS EMPLOYÉS CLÉS ?

haut taux de rendement, taux garantis, placement payant, cpg, certificat de placement garanti, fonds mutuels, fonds distincts, rendement élevé, meilleur que la bourse, placement payant

Il existe différents moyens de faire en sorte que vos employés (incluant vous-même), dont vous reconnaissez l’apport essentiel au succès de votre entreprise, soient davantage motivés et récompensés pour leur loyauté.

 

Un fonds de retraite, un climat d’affaires génial, des bonis de performance, une assurance collective, des chèques-cadeaux sont autant de solutions valables… mais que pensez-vous d’un programme de fidélisation et de protection en un seul tout?

 

Un produit, dans le domaine de l’assurance, offre une protection appréciable en cas d’atteinte à la santé (coma, brûlures, cancer, crise cardiaque, Alzheimer, etc.). Pour vos indispensables  employés  dans l’adversité, cette assurance comporte  divers types de prestations, et non imposables encore!

 

Les primes partagées avec votre entreprise vous reviennent à 100% après une période de 15 ou 20 ans si vous êtes bien portant ou si votre santé a subi un coup dur. En cas de décès, vos bénéficiaires en auront l’usage. Somme toute, vous serez toujours gagnant et vous obtiendrez plusieurs avantages en laissant vos employés clés en profiter aussi.

 

COMMENT PLANIFIER LA TRANSITION OU LA VENTE DE L’ENTREPRISE ?

CELI, REER, REEE, REEI, banques, maison de fonds, compagnie d'assurance, Agence du revenu du Canada, ARC, conjoncture économique, deuxième avis sur vos fonds

Le transfert d’une entreprise ou la protection de vos actifs les plus importants exige une certaine réflexion sur vos valeurs et une planification qui y corresponde. Il faut cibler plusieurs éléments pour être en mesure de contrer les obstacles potentiels et d’assurer la juste valeur de votre patrimoine. La retraite de certains  et, en dernière analyse,  leur qualité de vie en dépendent. Pour d’autres, c’est la continuité de leur oeuvre et sa transition vers une autre génération (ou un employé) qui prime.

 

Pour réaliser des bénéfices et favoriser l’entière protection de la valeur de votre entreprise, vous serez avisé de recourir à certains  outils qui allégeront les impôts à payer (même en cas de décès prématuré). Votre qualification à l’exonération cumulative des gains en capital (ECGC), qui a atteint 824 176 $ en 2016 (montant indexé annuellement), doit être étudiée.

 

Une des solutions qui autorise votre pleine admissibilité  à ce cadeau du fisc requiert une préparation d’un  peu plus de 2 années, sans détour ni possibilité d’en profiter plus vite. C’est pourquoi il est sage de prévoir la vente de votre entreprise 3 années ou plus à l’avance.

 

Une analyse de vos besoins d’affaires permettra de dénicher les occasions qui serviront vos objectifs, protégeront votre patrimoine et amoindriront les conséquences financières du mauvais sort.

COMMENT PROTÉGER TOUT CE QUE VOUS AVEZ ACQUIS ?

CELI, REER, REEE, REEI, banques, maison de fonds, compagnie d'assurance, Agence du revenu du Canada, ARC, conjoncture économique, deuxième avis sur vos fonds

Que vous ayez prévu ou non une convention d’actionnaires et le financement de celle-ci en cas de décès ou de grave maladie, vous devriez vérifier régulièrement la valeur de vos actions ou de votre entreprise.

 

Pourquoi ?

 

Au décès, vous êtes présumé avoir vendu  vos biens. Cette loi implique ceci : toutes vos possessions seront estimées afin d’en déterminer la valeur et d’établir le montant d’impôt dont vos héritiers devront s’affranchir pour obtenir le fruit de votre travail acharné. Vos placements, vos parts, vos actions, votre chalet, vos bijoux, votre entrepôt, votre commerce, votre voiture et bien d’autres choses constitueront des gains en capital imposable.

 

Comme elle n’est pas imposable, l’assurance-vie peut couvrir vos dettes et, à un moindre coût, le montant d’impôt présumé de vos actifs. Il y a peu de sommes d’argent qui sont libres d’impôt, exception faite de celles concernant votre résidence principale, votre CELI et vos contrats d’assurances. Tout le reste sera imposé tôt ou tard.

 

Prenez l’exemple d’une entreprise – une ferme, en l’occurrence -  qui a une valeur de 5M aujourd’hui, mais avoisinera les 10M dans moins de vingt ans, le jour où le propriétaire prendra sa retraite. Ses deux fils hériteront chacun 50% des parts au décès de leur père. Une analyse de leurs besoins d’affaires a mis au jour un dilemme considérable : il y aura en effet un gain en capital imposable approximatif de 2,5M. Or les salaires des enfants sont chiffrés à seulement 30,000 $ chacun, et ils ont déjà des dettes à payer vu l’hypothèque de leurs maisons. Le conseiller vérifiera leur admissibilité à l'exonération cumulative des gains en capital - plus généreuse pour ce type d'entreprise -,  et une assurance pourra couvrir le montant d'impôt restant pour une fraction du prix.

PENSEZ EN DEHORS DE LA BOITE AVEC DES ASSURANCES ET DES PLACEMENTS !

CELI, REER, REEE, REEI, banques, maison de fonds, compagnie d'assurance, Agence du revenu du Canada, ARC, conjoncture économique, deuxième avis sur vos fonds

Les solutions d’affaires les plus indiquées pour satisfaire à vos enjeux ne se manifesteront pas nécessairement sous la forme attendue ou classique.

 

Par exemple, les employés d’une PME, de moins de trente employés dans le domaine des services, revendiquent une assurance collective pour couvrir leurs frais médicaux, dentaires, etc. Même l’essentiel de ce type de programme, qui consiste dans l’assurance-vie et l’assurance-salaire, ne semble pas les intéresser. Les patrons comprennent qu’ils vont perdre le contrôle des coûts du programme, car les employés réclameront les assurances très régulièrement (après moins d’une année). Et les employeurs d’expliquer aux employés que leur compagnie, trop petite, ne peut absorber une telle croissance des frais! La perte d’employés de divers calibres pourrait en découler.

 

Il serait pourtant aisé de résoudre ce problème avec un placement dont on pourrait prévoir les coûts et les aspects : appelons ça un «CELI pour la Santé». Au lieu de payer une franchise pour se prévaloir de l’assurance, les employés cotiseraient dans un placement qui leur appartiendrait afin d’amortir les coûts des médicaments et les honoraires des professionnels de la santé requis.

 

Si l’employeur cotise au fonds de ses employés, que ceux-ci cotisent à leur tour et que l’on ajoute des rendements non imposables sur les deux montants en cause, le personnel aura moins de la moitié des frais à payer pour les services de santé adéquats lorsqu’il pigera dans sa cagnotte. S’ils font attention, les employés se retrouveront avec  un beau montant d’épargne libre d’impôt.

 

Une assurance peut agir comme un placement dans les bonnes circonstances et selon vos besoins d’affaires.